S’installer dans les Alpes à 25 ans : 3 raisons de franchir le pas

Explorer un nouveau territoire. C’est le rêve de tous les jeunes du pays. Mais au lieu de partir en Australie, au Canada ou au fin fond du Costa Rica, j’ai eu la chance de débarquer il y a six mois, dans la capitale du Dauphiné, à Grenoble. Qu’est ce que ça fait de s’installer au cœur des montagnes quand on a 25 ans ? Quelles sont les 3 raisons de tenter l’aventure vous aussi ?

Un dynamisme au sommet

Surannée, vieillissante, peu dynamique : certains jeunes d’aujourd’hui ont une vision des Alpes bien éloignée de la réalité. Aujourd’hui, la région Rhône Alpes est l’une des régions qui résistent le mieux à la crise : 8,9% de chômage contre 10% en moyenne en France au quatrième trimestre 2014 selon l’Insee. Mieux encore : certains départements proches ou ancrés dans les Alpes comme l’Ain (7,3% de chômage), la Haute-Savoie (7,5%) ou les Hautes-Alpes (9,3%) font partie des territoires les plus attractifs économiquement de France.

all2

De l’évasion à portée de regard

Comme toutes les grandes villes, Grenoble n’échappe pas à quelques embouteillages le matin et le soir venu. Pourtant, depuis mon installation, je ne ressens pas de “stress”. Il suffit de lever les yeux vers l’horizon pour tout de suite se prendre à rêver. Les montagnes qui vous font face apaisent, rappellent à tout à chacun que nous ne sommes finalement pas grand chose face à ces géants de granit et de neige. Une belle leçon d’humilité et d’évasion en un seul regard. C’est ça la magie d’habiter dans les Alpes. C’est voir plus loin et plus haut, la tête dans les nuages, les pieds bien sur terre.

Une qualité de vie incomparable

Partir en rando avec des potes le weekend en plein été, prendre des parapentistes en stop du côté de Saint André les Alpes, piquer une tête dans les lacs sans être entassé sur des plages bondées… La liste est longue, vous en voulez encore ?

Faire du VTT le long des Chemins du Soleil ou du vélo électrique sur nos P’tites Routes du Soleil, pouvoir skier hors saison avant l’arrivée de nos amis vacanciers, déguster du miel de lavande, de la tartiflette, des crozets ou des ravioles sans une once de culpabilité… Je vais m’arrêter là, tout ce que je peux vous souhaiter, c’est de ne pas avoir peur de franchir le pas. Chambéry, Grenoble, Annecy, Gap, Briançon, Sisteron et bien d’autres villes encore vous accueillent à bras ouverts.

Les Alpes, c’est également le paradis de la grande itinérance, où sur un coup de tête ou une envie soudaine, vous pouvez marcher sur le GR5 ou partir à l’assaut des cols de la Route des Grandes Alpes. Il y’en a pour tous les goûts, pour peu qu’on aime la nature et les grands espaces.

Rewild en VTT dans le Vercors

Rewild en VTT dans le Vercors

Bonus : les Alpes, une ambiance particulière

Mon meilleur souvenir depuis mon arrivée, c’est ce bonheur de faire découvrir à mon entourage les richesses du territoire. Quand votre grand père de 77 ans monte les marches de la Bastille et s’amuse à chercher le Mont Blanc, ça n’a pas de prix. Quand vos proches qui viennent vous rendre visite ont un pincement au cœur lorsqu’ils voient s’éloigner, dans le rétroviseur, la silhouette du Vercors, c’est un moment tout aussi prenant. La montagne apaise, rapproche, cimente les relations humaines. Le froid des longs hivers allume au fond du cœur des Alpins, une étincelle qui se partage au fil des saisons, et des générations.

Et vous, vous habitez dans les Alpes ? Vous aimeriez y venir ?

Comments

comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *